Sur les pas de Biko en Afrique du Sud

Posted on by on janvier 13th, 2014 | Commentaires fermés

Certains séminaires sont purement ludiques, mais d’autres permettent de se plonger également dans la culture du pays. C’est le cas avec ce séminaire réalisé en Afrique du Sud, en partant de Cape Town, sur les pas de Steve Biko, grande figure de l’histoire du pays. La mort du militant anti-apartheid Steve Biko, internationalement respecté, à Pretoria durant sa garde à vue, fut le vingtième décès de ce type en 18 mois. Biko s’intéressa à la politique quand il était étudiant en médecine à l’université du Natal et fut exclu pour cette raison. Orateur et écrivain de talent, il prêchait une résistance non violente à l’apartheid, mais n’était guère apprécié des services de sécurité. En mars 1973, il fut assigné à résidence, ses mouvements étaient restreints, il n’avait pas le droit de publier, de parler à plus d’une personne à la fois, et personne ne pouvait le citer. Toutefois, son influence était telle qu’il est considéré comme |’inspirateur des manifestations qui conduisirent aux émeutes de Soweto en 1976. En août 1977, il fut arrêté à un barrage routier de police et accusé d’infractions terroristes. Il fut enfermé nu et enchaîné dans une cellule à Port Elizabeth, jusqu’à ce qu’il soit emmené d’urgence à Pretoria pour y être soigné mais il y mourut. Officiellement, sa mort était due à une grève de la faim, mais il avait des blessures à la tête indiquant qu’il avait été sauvagement battu. La police affirma qu’il s’était infligé lui-même ces blessures. Le procureur d’Afrique du Sud jugea que, sans témoin, il n’y avait pas de motif d’accuser un officier de police. Toutefois, l’Afrique du Sud fut internationalement condamnée. En outre, les tentatives sud-africaines d’intimider l’opposition échouèrent. Le principal message de Biko, à savoir que les Africains devaient être fiers, continua d’inspirer la résistance après sa mort. Nous organisons également des programmes ludiques sur l’Afrique du Sud. Pour plus d’info, allez sur notre page dédiée sur le séminaire entreprise à Cape Town.

« Destination Grand Canyon
Conférence de Barcelone sur les rapports Est Ouest »